À propos

Ce carnet de recherche a pour principale thématique l’étude croisée de la bande dessinée et de la muséologie, à savoir :

  • la muséalisation de la bande dessinée comme objet et comme pratique culturelle
  • la représentation « bédéique » de l’institution muséale.

Son autrice principale étant au doctorat en muséologie, médiation et patrimoine (UQAM), l’objectif de ce carnet est de constituer, rassembler et diffuser les axes de réflexions qui concernent aussi bien l’histoire que l’actualité de cette thématique à travers l’écriture de billets réguliers : comptes-rendus d’expositions, comptes-rendus de lectures, questionnements et réflexions concernant des sujets comme la lecture de la bande dessinée au sein des expositions, la préservation des albums édités, la place des objets dérivés et l’intérêt pour les planches originales, comme le regard critique porté par les auteurs de bande dessinée sur le musée, sur son public, sur ses normes, sur ses valeurs, sur ses traditions, etc.

Il n’est pas exclu d’ouvrir certains sujets à d’autres objets ou pratiques culturelles muséalisées qui peuvent nourrir la réflexion initiale, par exemple les jeux vidéo. De plus, si cette thématique et les questions qu’elle soulève concernent principalement l’aire européenne et nord-américaine par commodité et accessibilité, il n’est pas impossible d’y voir des références extra-occidentales.

En plus d’encourager l’exercice méthodologique d’écrire sur les pistes de réflexion qui vont accompagner le cheminement d’une thèse en cours de préparation sur la préservation muséale de la bande dessinée, ce carnet a également pour objectif de proposer un espace d’échanges et de discussions autour de certaines idées pour construire petit à petit la réflexion sur ce croisement entre la bande dessinée et le musée.